Changer sa carte grise en ligne : ce qu’il faut savoir

Que vous achetiez un véhicule d’occasion ou neuf, il vous serait obligatoire de prouver que vous en êtes le propriétaire. A cet effet, pour tout conducteur qui veut obtenir l’immatriculation de sa voiture, il est indispensable de passer à la préfecture. Cependant, il ne faut pas nier que le plus désagréable est la longue attente pour avoir cette fameuse carte. Heureusement, il est maintenant possible de se rendre dans les portails en ligne qui propose de faire votre immatriculation sans même bouger de chez vous.

Les différents avantages de faire sa carte grise en ligne

Il est évident que ce système représente de nombreux bénéfices à savoir le gain de temps. En commandant votre carte grise en ligne sur www.carte-grise.org, vous évitez un déplacement en préfecture qui peut souvent prendre la journée entière. Mais ce n’est pas tout, en vous servant de ce site, vous bénéficiez également d’un gain d’argent. Où que vous habitiez, vous allez pouvoir faire l’achat en ligne de votre carte grise. A noter que tout véhicule peut recevoir de cette manière son immatriculation.

En demandant les services de ce portail en ligne, l’édition de votre carte grise et plaque immatriculation sera effectué rapidement et en toute sécurité. Bien évidemment, vous pourriez régler en ligne en utilisant votre chéquier ou votre carte de crédit. Après avoir commandé votre carte grise en ligne, vous la recevez sous quelques jours par courrier chez vous. C’est l’imprimerie nationale qui l’envoie directement.

Ensuite, vous recevrez votre nouvelle carte grise et les plaques correspondantes en aluminium qui portent le logo de votre province. Si vous hésitez encore à faire votre carte grise en ligne, vous pouvez vous rendre sur le site ci-dessus, vous aurez la possibilité d’y voir toute l’information ayant pour sujet le changement de votre carte grise.

Quel siège auto pour un nouveau-né?

On ne le répètera jamais assez, mais la place d’un enfant est auprès de sa mère, notamment au cours de ses premiers jours. Et quand maman doit reprendre le travail après son congé de maternité, il va falloir trouver une alternative pour maintenir la relation maman-bébé, surtout pour un enfant allaité. C’est d’ailleurs pour cette raison que les dispositifs tels que le porte-bébé et le siège auto ont été conçu, pour emmener bébé aisément partout. Ce sont d’ailleurs, des articles qu’il faudra acheter bien avant l’arrivée de bébé. Si le porte-bébé est plus facile à choisir, ce n’est pourtant pas le cas pour le siège auto. Ce qui amène à se demander, quel siège auto peut-on utiliser pour le tout petit ?

Bien choisir le siège auto pour son bébé

En effet, un nouveau-né peut se servir d’un siège-auto afin de voyager en toute quiétude. Pour des raisons de sécurité, l’utilisation d’un siège-auto est obligatoire dès la naissance d’un enfant jusqu’à ses 10 ans. Cela dit qu’il est disponible en plusieurs formats suivant l’âge, le poids et la morphologie de votre bout de chou. Etant donné que chaque bébé a sa propre morphologie, même à la naissance, il vaut mieux ne pas s’en tenir au critère de l’âge. Les sièges auto sont catégorisés en groupe dont le groupe 0 qui est indiqué pour les plus petits, pouvant supporter de 0 à 10kg voire jusqu’à 13kg.

Les deux types de siège auto pour nourrisson

Les parents peuvent ainsi recourir à un siège coque ou un landeau nacelle, ces deux modèles sont tout à fait adaptés au tout petit jusqu’à ses 9 mois. Le siège coque autorise une position semi-allongée et maintient l’enfant par un harnais avec des sangles d’entrejambe. Certains modèles se déclinent en transat et sont adaptables à une poussette. Sinon, le landau nacelle garantit des conditions de voyage optimales. C’est le siège idéal pour les longs trajets. Le bébé étant un petit être vulnérable, il est conseillé de bien maintenir le cou, la nuque et la tête du nourrisson dans son usage. Quel que soit le modèle que vous achetez pour votre enfant, rappelons qu’un siège auto pour bébé doit toujours se placer dos à la route afin de lui garantir une protection optimale, et de préférence, à l’arrière du véhicule.

En attendant l’arrivée de votre bout de chou, et même après sa naissance, vous pouvez vous informer sur le site www.so-mam.com. Il regroupe tout ce qu’il faut savoir sur la grossesse, la maternité et l’enfance.

Comment assurer la sécurité de bébé lors d’un long trajet en voiture

Votre mode de vie vous oblige à voyager souvent, parfois sur de longues distances ? L’arrivée du bébé ne devrait pas vous chambouler si vous l’habituez dès le départ à vos propres habitudes. Mais pensez avant tout à sa sécurité en voiture. Comment assurer la sécurité du bébé lors d’un long trajet? Répondons aujourd’hui à cette question.

Sécurité en voiture : à chaque tranche d’âge son équipement

Qui dit sécurité du bébé en voiture dit siège-auto. Et il faudra prendre le modèle adapté à l’âge et au poids de l’enfant en sachant que le siège auto est obligatoire dès la sortie de la maternité. Le choix se fera par tranche d’âge en tenant compte des différents groupes de sièges autos :
– Groupe 0 : de la naissance à 10kg
– Groupe 0+ : de la naissance à 13kg
– Groupe 0+/1 : de la naissance à 18kg
– Groupe 1 : de 9kg à 18kg
– Groupe 1/2/3 : de 9 à 36kg
– Groupe 2/3 : de 15 à 36kg
– Groupe 3 : de 25 à 36kg

Le siège-auto est obligatoire de la naissance à 10ans. Notez également que les modèles combinés couvrent plusieurs groupes et permettent de garder le même équipement sur plusieurs années, sauf s’il se détériore évidemment.

En plus de l’utilisation d’un siège-auto adapté, la sécurité du bébé passe par d’autres précautions importantes, notamment le verrouillage de la portière et de la vitre du côté du bébé. Il faudra également le protéger du soleil en sachant que la direction des rayons du soleil change au fur et à mesure du trajet.

Pensez aussi à son confort

Les bébés étant plus fragiles que les adultes, faire un long trajet en voiture fatiguera certainement le vôtre, quelque soit son âge. Ainsi, assurez-vous qu’il soit à son aise. D’ailleurs, si vous devez voyager avec un nouveau-né, parlez-en d’abord à votre sage femme si vous bénéficiez d’un suivi post accouchement. Vous pourrez aussi demander avis et conseils auprès du pédiatre. En tout cas, pour les tout petits bébés, il vaut mieux avoir l’avis d’un spécialiste.

Et une fois que le voyage est autorisé, faites en sorte que le bébé profite d’un confort optimal. Pour ce faire, plusieurs points méritent toute votre attention :

– Attachez-le bien dans son siège-auto, mais ne le serrez pas trop

– Ses habits doivent être amples et doux. Préférez les matières souples aux matières rigides comme le jean. Assurez-vous qu’il soit habillé en fonction de la température ambiante pour ne pas avoir trop chaud ou trop froid. À vous de voir s’il faut garder les chaussettes et les chaussons ou non. Pensez à amener une petite couverture d’appoint au cas où la température baisse.

– Assurez-vous que le climat affectif qui règne dans la voiture soit agréable parce que le bébé ressent les tensions et le stress. Le confort affectif est en effet aussi important que le confort physique.

– Faites régulièrement des poses pour vous aérer (avec le bébé) et vous dégourdir les jambes.

– Assurez-vous que le bébé s’amuse durant ses phases d’éveil. Amener alors des jouets, des hoquets ou autres pour le divertir.

– Assurez-vous de son confort de base durant tout le trajet : change, hydratation, alimentation
Faire un long trajet en voiture avec un bébé est fatiguant pour ce dernier. Son confort est donc primordial, sans parler de sa sécurité qui devrait être la préoccupation de tous les parents, à tous les instants. Équipez-vous comme il faut et assurez-vous que le bébé soit bien installé et tout devrait bien se passer. Vous partez à l’étranger ? Trouvez les précautions spécifiques à prendre sur cette publication Doctissimo.

Plus de détail sur le changement de carte grise

Depuis le démarrage du système d’immatriculation des véhicules en avril 2009 ; c’est désormais permis de soumettre une nouvelle carte grise à un professionnel du système d’immatriculation. Une demande de carte grise à la préfecture n’est plus indispensable depuis quelques années.

Acquérir une carte grise via internet

La France a mis en place le système d’immatriculation en vue de préserver le calendrier des possesseurs de voitures. Acheter votre carte grise!? Très élémentaire ! il existe sur internet le portail qui vous permet d’effectuer une simulation de coût de la demande d’immatriculation très facilement.

Pour ce, faites votre demande puis transmettez la totalité des pièces justificatives via courrier suivi en vue que celle-ci puisse être en règle. La journée de l’arrivée de l’intégralité de votre demande d’immatriculation, vous recueillez un document d’immatriculation vous autorisant à vous déplacer durant 30 jours. L’impression du document provisoire active forcément l’impression de votre carte grise définitive.

Profitez d’un vaste choix de plaques d’immatriculation

Si vous avez décidé d’acquérir votre carte grise 91 via internet, vous bénéficiez d’un incomparable choix de plaques immatriculation de qualité. Vous avez le choix entre multiples critères : matériau aluminium, plaque carrée, logo, type de véhicule.

C’est en fait vraiment aisé d’installer ses plaques d’immatriculation sur son véhicule grâce à un coffret d’assemblage. Précédemment cette nouveauté, il était assez compliqué de réaliser une démarche d’acquisition de carte grise pour sa voiture. Parce que peu de gens ne dispose de beaucoup de possibilités de manière à attendre à la préfecture ou alors demeure à côté de la Mairie, alors il semble une nouveauté facile, demander la nouvelle immatriculation en ligne.

Le prix certificat immatriculation provient de plusieurs paramètres : puissance, émission de CO2, département du titulaire, mise en circulation …

Envie de plus de place dans votre voiture ?

Pour réussir ses vacances d’été, il faut pouvoir emmener tout ce dont on a besoin avec nous. En voiture, on pense toujours qu’on aura assez de place dans le coffre pour y loger toutes nos affaires. Pourtant, bien souvent ce n’est pas le cas. Il y a toujours un élément qui vient perturber le rangement au sein du coffre de par son volume imposant. Un parasol, une poussette d’enfant ou un siège auto pour enfant par exemple font partie de ces éléments perturbateurs qui viennent troubler l’harmonie du rangement des bagages et des valises dans le coffre de l’auto. Il existe une solution à ce problème et cette solution se nomme le coffre de toit.

coffre-de-toit-10

Le coffre de toit auto, c’est génial !

Avec le coffre de toit, il vous est possible d’augmenter le volume de chargement de votre véhicule. Il existe différents coffres de toit, tous ont des capacités de stockage plus ou moins grandes, allant de 250 à 700 litres ! Si vous manquez d’énormément de place, vous opterez pour le grand modèle de coffre de toit auto, à condition toutefois d’avoir la voiture adaptée.

Les dimensions à respecter dépendent en effet du type de véhicule que vous possédez (citadine, break, berline…) Le choix de l’achat d’un coffre de toit sera donc fonction de ce paramètre, mais pas uniquement. Renseignez-vous bien sur ce paramètre. Il serait dommage de vous retrouver avec un coffre de toit inadapté. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter ce site qui traite en long et en large du sujet des coffres de toit.

Vous apprendrez notamment comment installer un coffre de toit sur une voiture, quelle taille choisir, pour quelle utilisation ? Comment se comporter au volant lorsqu’un coffre de toit est fixé sur le toit de sa voiture ? Les précautions à prendre, la réglementation du code de la route … vous saurez absolument tout sur le sujet.

Pour réussir vos vacances, acheter un coffre de toit est de loin la meilleure idée que vous aurez eue. C’est un achat/investissement rentable car un jour ou l’autre vous auriez eu de toute façon besoin de plus de place dans votre voiture. Lors d’un déménagement, si vous prenez un autostoppeur aussi pourquoi pas… les utilisations sont diverses et variées. A chaque fois, le coffre de toit est d’un grand recours. Le coffre de toit est une solution alternative forte intéressante, bien plus pratique qu’une remorque, qui reste difficile et contraignante à manœuvrer.

Bien organiser son voyage en voiture avec bébé !

Si la seule idée de prendre la route des vacances en voiture avec bébé vous donne de l’urticaire, pas de panique ! Voici un guide pour préparer idéalement le voyage bébé en auto, pour que votre chère tête blonde soit en sécurité, à l’aise et qu’elle ne voie pas la route passer.

Vive les vacances…

Les longs voyages en voiture, quand vous étiez enfant, ça vous rappelle des bons souvenirs ? Des chansons hurlées à tue-tête, papa qui prend Doliprane sur Doliprane, une envie d’uriner toutes les 17 minutes, des scandales à chaque aire de repos pour se faire acheter un jouet, et l’univers incroyable de la voiture à explorer pendant qu’on file sur l’autoroute, au grand dam de maman qui essaie de vous retenir dans votre siège auto.

 

Ah, les souvenirs d’enfance ! Aujourd’hui, c’est à votre tour de prendre le volant pour un long trajet… tout en gérant vos gamins derrière. Partir en vacances en voiture avec bébé nécessite une organisation quasiment militaire, du moins si vous ne voulez pas finir par vous arracher les cheveux et nettoyer chaque centimètre carré de l’habitacle après quelques rejets buccaux.

Voici trois catégories de préparatifs à bien mener avant de prendre la route, pour que le voyage bébé se passe en toute sécurité et en toute tranquillité.

La sécurité de bébé avant tout !

Voyager avec bébé en revient d’abord à assurer sa sécurité. Pour bien faire, il faut, avant toute chose, que le conducteur soit parfaitement reposé lorsqu’il prend la route ; cela peut sembler évident (et inutile à rappeler), mais c’est la première et la plus importante des consignes de sécurité pour un voyage bébé.

Il peut également se révéler utile de signaler aux autres conducteurs que vous transportez un ou plusieurs enfants en bas âge : placer un autocollant « Bébé à bord » à l’arrière du véhicule ne coûte rien et peut amener un chauffard à réfléchir avant de faire n’importe quoi.

Le gros de la sécurité de bébé est assuré par son siège auto : c’est cet accessoire qui va garantir son maintien. Il en existe plusieurs types (nacelle, coque, siège auto traditionnel), mais il est essentiel que bébé y soit confortablement installé, parfaitement maintenu par les sangles, et que sa tête ne bouge pas trop pendant le trajet. Vous trouverez une sélection de sièges auto sur Oclio.

Ensuite, rangez bien votre coffre et faites en sorte que rien ne dépasse du niveau de la banquette arrière, même si vous avez des bagages pour trois semaines. En tout état de cause, il s’agit d’éviter qu’au moindre freinage un peu brutal, une valise ou une raquette de tennis ne tombe sur la tête de bébé.

Enfin, protégez votre petit bout’chou des rayons UV qui, contrairement à la légende, ne sont pas stoppés miraculeusement par les vitres. Installez des pare-soleil latéraux afin de prémunir bébé contre la disparition précoce de son capital soleil.

Faire de sa voiture un vrai cocon !

En cas de long trajet en voiture sur la route des vacances, il faut prévoir d’emmener tout ce qui va permettre de gérer les péripéties habituelles (faim, soif, ennui) autant que les situations d’urgence. Faites en sorte que votre auto devienne un véritable cocon, un prolongement de votre chez-vous avec tout ce qu’il est nécessaire d’avoir sous la main pour bébé. Prévoyez :

  • Un oreiller et une couverture pour chaque enfant ;
  • Un « sac de survie » contenant tout ce dont ils pourraient avoir besoin (bouteille d’eau, biberon, gâteaux, mouchoirs, sac pour le vomi, médicaments, couches…), que vous conservez à portée de main ;
  • Un sac à langer aisément accessible ;
  • Des tenues de rechange (voyez ce blog mode enfant pour avoir quelques idées) ;
  • Le nécessaire pour un nettoyage en bonne et due forme de la voiture, en cas de catastrophe organique !

Le voyage bébé en auto, ça s’organise !

Dernière catégorie : le voyage bébé en lui-même. Peut-être êtes-vous habitué à de longs trajets en auto, dans des conditions climatiques extrêmes, et avez-vous l’énergie pour rouler pendant des heures non stop. Mais ce n’est pas le cas de votre bébé, qui lui, va avoir besoin de pauses et d’occupations. Autant de choses qui s’organisent avant de démarrer.

Prévoyez un itinéraire avec arrêts obligatoires, en-cas et repas : faites en sorte de conserver un rythme normal pour le petit. Et stoppez la voiture toutes les deux heures, pour lui autant que pour le repos du conducteur.
Et surtout, préparez de quoi occuper les occupants de l’auto ! Élaborez quelques jeux simples qui n’impliquent que la parole ; emportez jeux, jouets, livres, et même du papier et quelques crayons de couleur pour que bébé puisse s’amuser durant les longues heures de route.

N’oubliez pas que si bébé se sent à son aise pendant le parcours, il ne vous rendra pas la vie impossible et le chemin passera tout seul !

Zoom sur les facteurs d’un voyage en voiture en toute sécurité avec ses enfants : organisation et contrôle technique

Voyager avec un enfant peut être ardu si l’on ne s’y prépare pas assez et cela n’est pas toujours facile selon l’âge de l’enfant. Voici alors quelques conseils pour rendre le voyage le plus agréable et le plus sécurisé possible.

1 – Bien organiser le voyage selon l’âge de l’enfant

Pour les bébés :

  • Il faut organiser le voyage selon les habitudes de votre bébé : le mieux est de rouler quand il dort et synchroniser les arrêts avec ses heures de repas.
  • Lorsqu’il est réveillé, l’occuper avec quelques activités.
  • Toujours prévoir un sac à portée de main pour les affaires de première nécessité comme les lingettes, les couches et les habits de rechanges.
  • Choisir des vêtements dans lesquels il se sent le plus à l’aise.

Pour les jeunes enfants:

  • Il faut leur dire la durée du voyage pour qu’ils en aient à peu près une idée.
  • Éviter qu’ils s’ennuient, pour cela il faut prévoir un sac contenant des divertissements comme des jouets et des livres. Mais des activités peuvent aussi être prévues pour passer le temps ensemble.
  • Anticiper les petites querelles en variant les places et en emmenant des jouets individuels.
  • Faire des pauses à peu près toutes les deux heures pour que les enfants puissent au moins se dégourdir les jambes.
  • Préparez des petits goûters ou même un petit pique-nique pour les longs trajets.

Pour les jeunes ados:

Ils sont à priori plus faciles à gérer, le tout est de communiquer avec eux. Le voyage peut être un excellent moyen de se rapprocher et de discuter ensemble. C’est aussi un moment de partage, de ce fait il faut leur montrer que leur choix compte en faisant des activités qui les intéressent et passer la musique qu’ils aiment.

2 – Faire un contrôle technique pour plus de sécurité

La sécurité routière dépend de deux facteurs en général: l’état du véhicule et l’état du conducteur.
Pour cela, avant d’entamer le voyage, il faut donc veillez à ce que celui ou celle qui va se mettre au volant soit entièrement reposé pour éviter tout risque de somnolence.

Pour ce qu’il en est de la voiture, il faut vérifier:

  • les niveaux de liquides: ceux des laves glaces, des freins, du refroidissement et d’huile.
  • L’état des pneus: la pression et surtout l’usure.
  • L’éclairage, la signalisation et la visibilité: feux, phares, rétroviseurs, pare-brise…

En cas de doute, il ne faut surtout pas hésiter à faire un contrôle technique volontaire auprès de votre garagiste. Ce site vous indiquera les centres de contrôle technique les plus proches de votre domicile.
Par ailleurs, les ceintures de sécurité sont toujours de mise pour tout le monde surtout pour les enfants. Dans le cas des plus petits, les sièges autos sont de rigueur et doivent être aux normes européennes afin de garantir la sécurité, mais aussi le confort du petit voyageur.

Comment préparer sa trousse à pharmacie pour un long voyage en auto ?

Même s’il n’est pas très courant de tomber malade durant ses vacances, il est important de prévoir une trousse à pharmacie pour votre voyage. En effet, lors d’un voyage on peut se retrouver avec des maux de tête, des coups de soleil, des allergies, ou encore avec le mal de transport. Voici quelques conseils pour préparer votre trousse à pharmacie de voyage et faire face à une situation d’urgence.

Une bonne trousse

Premièrement, il est essentiel de choisir le bon modèle pour votre trousse à pharmacie. Étant donné que vous devrez l’emmener avec vous, quand vous vous déplacerez, il est important de choisir une trousse légère, solide et pratique. Cependant, vous devez aussi prendre en compte vos antécédents médicaux et ceux des personnes vous accompagnant. En effet, les diabétiques, les personnes cardiaques, ou souffrant d’autres problèmes de santé, ou celles susceptibles à des réactions allergiques ont besoin de certains médicaments spécifiques. Médicaments qui peuvent nécessiter un stockage particulier.

Emmener l’essentiel

Voici les éléments indispensables à inclure dans votre trousse à pharmacie, pour être paré lors de votre voyage :

  • Un antalgique pour soulager les douleurs et fièvres qui pourraient survenir. Il peut s’agir de paracétamol ou d’aspirine.
  • Un médicament pour les maux d’estomac.
  • Un médicament pour les maux de transport.
  • Un désinfectant de type spray, ou une pommade/crème antibiotique, pour les blessures.
  • Des médicaments antidiarrhéiques de type lopéramide, et anti-constipation.
  • Des antihistaminiques pour prévenir et soigner les réactions allergiques.
  • Des bandes et des pansements.

Pour mieux conserver les médicaments essentiels, il est préférable qu’ils soient sous forme solide. De plus, il est conseillé de conserver leur emballage et de ne pas oublier vos ordonnances. Afin de faire des économies, il est possible de se procurer des médicaments génériques auprès d’une pharmacie en ligne. Cependant, il est important de demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien, car certains médicaments ne conviennent pas aux enfants et aux femmes enceintes.

Autres produits utiles pour votre voyage

Ensuite, selon votre destination et vos besoins, vous pouvez inclure dans votre trousse à pharmacie les produits suivants :

  • Une crème solaire avec un indice de protection adapté, pour vous protéger des coups de soleil. Mais également une crème apaisante pour soulager vos brulures, comme la Trolamine.
  • Un répulsif anti-moustique et une pommade pour calmer d’éventuelles démangeaisons.
  • Un antipaludique à usage préventif.
  • Du collyre pour soigner les conjonctivites.

Poussette pour enfant : critères de choix et équipements

La poussette enfant compte parmi les accessoires puéricultures indispensables. Vraiment pratique pour les sorties, elle permet de promener facilement et confortablement son petit, de sa naissance à plus ou moins 4 ans. Zoom sur les critères de choix et les équipements indispensables pour une poussette parfaite et confortable.

Les caractéristiques indispensables d’une bonne poussette enfant

  • Une bonne poussette enfant doit être légère mais solide ;
  •  L’enfant doit pouvoir s’y installer confortablement ;
  • Elle doit être simple à utiliser, pouvant être ouverte d’une main sans trop de manipulation ;
  • Elle doit être très maniable lorsqu’elle roule ;
  • Et une fois pliée, elle ne doit pas être encombrante (notamment si on a besoin de la mettre dans le hall d’un immeuble ou dans le coffre d’une voiture).

Les critères à prendre en compte pour choisir la bonne poussette enfant :

  • Le pliage : toujours opté pour un modèle facile à plier ;
  • L’assise : le siège de la poussette enfant doit être à la fois réglable, ajustable et confortable ;
  • Le châssis : il faut toujours vérifier que les pièces sont solides et que les clips s’enclenchent bien ;
  • Les roues : plus elles sont larges, plus elles absorberont les chocs, plus elles sont fines et pivotantes, plus la poussette sera maniable ;
  • L’habillage : doit être épais et imperméable pour bien protéger bébé du froid et de l’humidité, mais également déhoussable pour pouvoir être facilement lavé ;
  • Le poids : plus la poussette est légère, plus elle sera maniable.

À noter que les critères de choix diffèrent légèrement selon le mode de vie des parents. Par exemple, les principales caractéristiques d’une poussette citadine sont la compacité, la facilité de pliage et la légèreté. Tandis que celles d’une poussette tout-terrain (parfaitement adaptée pour la vie à la campagne) est caractérisée par une assise grand confort, de grandes roues tout-terrain à air ou en mousse et des suspensions pour absorber les chocs. Plus de choix de poussette sur : http://natalmarket.com/marques/poussette-stokke-scoot-v2.html.

Les équipements indispensables à une bonne poussette enfant

Des équipements et gadgets puéricultures sont indispensables pour compléter le confort d’une bonne poussette enfant. Tels que des jeux et jouets (ex : aches pour poussette…) qui vont divertir bébé tout au long de la balade. Côté équipements, la poussette enfant doit toujours être équipée d’un habillage pluie pour garder bébé au sec, d’une chancelière pour protéger bébé du froid et d’une ombrelle pour préserver bébé des effets néfastes du soleil.

Choisir la poussette enfant en fonction de l’âge du tout-petit

Il est indispensable de choisir une poussette en fonction de l’âge du bébé. Ainsi, pour les bébés de 0 à 6 mois, l’idéal est d’opter pour une poussette landau (châssis + nacelle) : la nacelle du landau permet d’allonger confortablement le nouveau-né pour lui garantir un sommeil de qualité pendant la promenade.
Puis de 3 à 9 mois, la poussette siège-auto est une solution vraiment pratique pour alterner facilement entre voiture et poussette sans réveiller bébé. Et à partir de 3 ans, place aux poussettes 2èmes âge telle que la poussette canne qui est à la fois confortable, légère et compacte. Sinon, il existe également des poussettes multiplaces qui représentent la solution idéale pour promener des jumeaux, des triplés ou des enfants d’âges rapprochés dans une seule poussette.

Un bureau pour enfant à la maison, pour quoi faire ?

Comment préparer son enfant à faire une bonne entrée en maternelle ? C’est la question que toutes les mamans et les papas, peuvent se poser à un moment où l’enfant est en âge de commencer à comprendre les choses élémentaires de la vie. Alors, pouvons-nous anticiper et habituer doucement l’enfant à l’école ? La réponse est oui. Et la première des choses à faire est de vous équiper. Pour attirer l’attention de votre petit, il vous faut une botte secrète. Cette botte secrète, c’est le bureau pour enfant.

Le bureau d’enfant à la maison

Le bureau pour enfant va permettre à l’enfant d’être concentré, du moins, autant que peut l’être un enfant de cet âge. C’est un excellent moyen d’apprendre à l’enfant à obéir à la maitresse. La maitresse, ce sera vous bien sûr. En jouant ce rôle, vous familiariserez votre enfant avec la notion d’écoute et de respect de la maitresse.

Vous pouvez, pour cela, acheter un bureau d’enfant ainsi qu’un pupitre ou un petit tableau sur lequel vous ferez bouger des lettres par exemple ou des représentations et images. L’enfant ne devra absolument pas bouger de son siège, tant que vous ne lui aurez pas intimez l’ordre.

Préparer l’enfant à l’entrée en maternelle

Bien sûr, le cours élémentaire à la maison ne devra pas durer très longtemps. Durant ce temps, la seule chose qui importera sera de capter l’attention de votre enfant. Il faut que celui-ci comprenne qu’il doit rester en place sur son siège de bureau pour bébé, qu’il doit obéir.

Même s’il n’est pas question ici de donner des « cours » d’école maternelle à son bébé, vous pouvez toujours vous y mettre. Tout ce que vous ferez sera toujours ça de gagné. Votre enfant ne sera pas un génie précoce pour autant, mais lors de sa rentrée à l’école maternelle, l’enfant sera moins effrayé par cette ambiance scolaire. Il se sentira moins dépaysé, ce qui lui permettra d’être dans de meilleures conditions pour un meilleur apprentissage, apprentissage prodigué par une vraie maitresse cette fois-ci.

Un pupitre, un enfant studieux

Grâce au petit pupitre à la maison, votre enfant pourra faire ses premiers dessins. Il apprendra à tenir en main des crayons de couleurs, tous différents les uns des autres. Il réalisera ses premiers coloriages. De quoi l’occuper pendant un bon moment.

Pensez à immortalisez ces instants pour pourquoi pas par la suite réaliser un album ou un faire-part à partir de cette photo qui représente un moment fort dans la vie d’un enfant.

Le bureau enfant est le mobilier qu’il faut absolument posséder à la maison pour faire de votre enfant un futur élève studieux qui aimera l’école. De ce fait, l’enfant appréhendera moins de vous quitter lorsque vous l’emmènerez à l’école dans son siège auto pour enfant.