Bien organiser son voyage en voiture avec bébé !

Si la seule idée de prendre la route des vacances en voiture avec bébé vous donne de l’urticaire, pas de panique ! Voici un guide pour préparer idéalement le voyage bébé en auto, pour que votre chère tête blonde soit en sécurité, à l’aise et qu’elle ne voie pas la route passer.

Vive les vacances…

Les longs voyages en voiture, quand vous étiez enfant, ça vous rappelle des bons souvenirs ? Des chansons hurlées à tue-tête, papa qui prend Doliprane sur Doliprane, une envie d’uriner toutes les 17 minutes, des scandales à chaque aire de repos pour se faire acheter un jouet, et l’univers incroyable de la voiture à explorer pendant qu’on file sur l’autoroute, au grand dam de maman qui essaie de vous retenir dans votre siège auto.

 

Ah, les souvenirs d’enfance ! Aujourd’hui, c’est à votre tour de prendre le volant pour un long trajet… tout en gérant vos gamins derrière. Partir en vacances en voiture avec bébé nécessite une organisation quasiment militaire, du moins si vous ne voulez pas finir par vous arracher les cheveux et nettoyer chaque centimètre carré de l’habitacle après quelques rejets buccaux.

Voici trois catégories de préparatifs à bien mener avant de prendre la route, pour que le voyage bébé se passe en toute sécurité et en toute tranquillité.

La sécurité de bébé avant tout !

Voyager avec bébé en revient d’abord à assurer sa sécurité. Pour bien faire, il faut, avant toute chose, que le conducteur soit parfaitement reposé lorsqu’il prend la route ; cela peut sembler évident (et inutile à rappeler), mais c’est la première et la plus importante des consignes de sécurité pour un voyage bébé.

Il peut également se révéler utile de signaler aux autres conducteurs que vous transportez un ou plusieurs enfants en bas âge : placer un autocollant « Bébé à bord » à l’arrière du véhicule ne coûte rien et peut amener un chauffard à réfléchir avant de faire n’importe quoi.

Le gros de la sécurité de bébé est assuré par son siège auto : c’est cet accessoire qui va garantir son maintien. Il en existe plusieurs types (nacelle, coque, siège auto traditionnel), mais il est essentiel que bébé y soit confortablement installé, parfaitement maintenu par les sangles, et que sa tête ne bouge pas trop pendant le trajet. Vous trouverez une sélection de sièges auto sur Oclio.

Ensuite, rangez bien votre coffre et faites en sorte que rien ne dépasse du niveau de la banquette arrière, même si vous avez des bagages pour trois semaines. En tout état de cause, il s’agit d’éviter qu’au moindre freinage un peu brutal, une valise ou une raquette de tennis ne tombe sur la tête de bébé.

Enfin, protégez votre petit bout’chou des rayons UV qui, contrairement à la légende, ne sont pas stoppés miraculeusement par les vitres. Installez des pare-soleil latéraux afin de prémunir bébé contre la disparition précoce de son capital soleil.

Faire de sa voiture un vrai cocon !

En cas de long trajet en voiture sur la route des vacances, il faut prévoir d’emmener tout ce qui va permettre de gérer les péripéties habituelles (faim, soif, ennui) autant que les situations d’urgence. Faites en sorte que votre auto devienne un véritable cocon, un prolongement de votre chez-vous avec tout ce qu’il est nécessaire d’avoir sous la main pour bébé. Prévoyez :

  • Un oreiller et une couverture pour chaque enfant ;
  • Un « sac de survie » contenant tout ce dont ils pourraient avoir besoin (bouteille d’eau, biberon, gâteaux, mouchoirs, sac pour le vomi, médicaments, couches…), que vous conservez à portée de main ;
  • Un sac à langer aisément accessible ;
  • Des tenues de rechange (voyez ce blog mode enfant pour avoir quelques idées) ;
  • Le nécessaire pour un nettoyage en bonne et due forme de la voiture, en cas de catastrophe organique !

Le voyage bébé en auto, ça s’organise !

Dernière catégorie : le voyage bébé en lui-même. Peut-être êtes-vous habitué à de longs trajets en auto, dans des conditions climatiques extrêmes, et avez-vous l’énergie pour rouler pendant des heures non stop. Mais ce n’est pas le cas de votre bébé, qui lui, va avoir besoin de pauses et d’occupations. Autant de choses qui s’organisent avant de démarrer.

Prévoyez un itinéraire avec arrêts obligatoires, en-cas et repas : faites en sorte de conserver un rythme normal pour le petit. Et stoppez la voiture toutes les deux heures, pour lui autant que pour le repos du conducteur.
Et surtout, préparez de quoi occuper les occupants de l’auto ! Élaborez quelques jeux simples qui n’impliquent que la parole ; emportez jeux, jouets, livres, et même du papier et quelques crayons de couleur pour que bébé puisse s’amuser durant les longues heures de route.

N’oubliez pas que si bébé se sent à son aise pendant le parcours, il ne vous rendra pas la vie impossible et le chemin passera tout seul !